screenshot 2015-01-24 à 11.33.24

Résumé : 1Mile est un réseau social de proximité dont l’objectif est de faciliter les échanges de biens et services non marchands entre particuliers. Elle vous est présentée par Adelya, responsable communication de 1Mile.

Pitch.

On a tous eu un jour besoin d’un coup de main pour déménager, nous amener à l’aéroport, nous prêter un appareil raclette pour la soirée, ou bien pour nous débarrasser de ce meuble dont on n’avait plus l’utilité.

Le projet 1Mile est né d’un constat que nous pouvons tous mieux vivre et mieux consommer en nous entraidant près de chez soi. S’entraider, c’est s’intéresser aux autres, vivre et partager des expériences et transmettre des émotions de joie et de plaisir. C’est simple et tout le monde peut le faire.

C’est sur ces idées toutes simples que nous avons créé 1Mile, plateforme web au service de l’économie du partage. Vous avez besoin d’un coup de main, besoin de quelque chose, quelque chose à offrir, à prêter ou à troquer, il vous suffit de créer une annonce et quelqu’un près de chez vous pourra vous aider. Vous êtes libre d’exprimer toutes sortes de besoins, qui peuvent aller du service (covoiturage, dépannage…), du prêt ou du troc d’objet, du loisir (sport, culture…), de l’apprentissage (langue étrangère, professionnel…), jusqu’à la garde d’animaux…

En réalité il n’y a pas de limites à partir du moment où cela respecte une éthique. 1Mile répond à des besoins ponctuels et de proximité et n’a pas pour vocation de proposer des services récurrents.

Génèse.

Le concept a été fondé par Stéphane Saidani, entrepreneur et promoteur de l’innovation de rupture. Nous vivons une époque très difficile sur le plan économique, social et environnemental. Cette vision du monde ne correspond pas au monde auquel Stéphane aspire pour ses enfants, pour nos enfants. Il s’est beaucoup interrogé sur sa place, son rôle et sa responsabilité en tant qu’homme, père et entrepreneur. Il avait envie de donner du sens à sa vie en devenant l’acteur d’un modèle qu’il aurait choisi.

Ingrédient secret.

Contrairement à d’autres acteurs du marché, 1Mile propose un concept plus global, regroupant l’ensemble des pratiques de la consommation collaborative.

1Mile possède également un atout intéressant car c’est une passerelle intergénérationnelle qui fait le trait d’union entre des jeunes et des personnes plus expérimentées. Cette passerelle est une richesse incroyable car d’un côté on est dans le besoin et de l’autre dans la transmission.

L’autre élément important, c’est que l’ensemble des échanges sont non marchands. Au niveau technologique, le cœur de notre invention est l’outil de géolocalisation instantané et interactif, qui n’existe nulle part ailleurs sur le marché, et qui permet de trouver votre « bonheur » à l’endroit où vous vous trouvez : au travail, à la maison, chez des amis, en vacances.

Traction.

Nous développons actuellement un réseau d’Ambassadeurs du Smile (AS), qui font la promotion de notre concept dans leurs environnements respectifs : au travail, entre amis, lors d’évènements, dans leurs quartiers…

Nous avons organisé une conférence de presse, et sommes en contact permanent avec des médias web/print. Nous animons régulièrement des soirées de présentations dans les clubs professionnels, et nous utilisons également les réseaux sociaux pour renforcer notre visibilité.

Nous avons également fait connaître le concept lors des événements tels que le Concours International Lépine à la Foire Internationale de Paris, ainsi que le Concours Européen Lépine à la Foire Européenne de Strasbourg.

Nous participons également aux différents concours numériques, tels que Trophée Numéric’Alsace 2014, ou bien aux concours de l’économie sociale et solidaire tels que le prix CREÉNSO 2014 (Prix National du Créateur d’une Entreprise Sociale).

Équipe.

Notre équipe opérationnelle est constituée de deux personnes très enthousiastes : le fondateur Stéphane Saidani et une collaboratrice qui est chargée marketing et communication. Nous nous appuyons également ponctuellement sur une équipe stratégique de 5 personnes.

Marché.

Un Français sur deux a déjà effectué un acte de consommation collaborative. Cette tendance se propage mondialement. Donc il y a vraiment du potentiel sur ce marché.

Les particuliers âgés de 18 à 75 ans constituent notre cible. Notre communauté compte environ 2200 personnes partout en France, avec une plus grande concentration dans notre région.

Plusieurs centaines d’annonces ont été déjà réalisées depuis le lancement, comme par exemple : covoiturage, cours de langues, contrat CDI, troc de vêtements entre filles, activités sportives, sorties communes, partage de compétences, promenade de chiens, prêt d’électroménager, english dinner, aide de création de site web etc.

Financement & modèle économique

Le Smile, notre bon d’échange, sera payant d’ici quelque temps et aura un prix symbolique d’1 € et nos membres pourront les acheter librement comme des carnets de timbres et les utiliser à leur guise pour récompenser un service. Toutefois, une personne qui ne voudra pas en acheter, pourra quand même en gagner en rendant service à quelqu’un. C’est ce qui rend le système accessible à tous et totalement équitable.

La plateforme sera toujours gratuite d’utilisation, sans publicité, ni exploitation de données personnelles des utilisateurs.
Nous avons besoin de levée des fonds pour renforcer l’équipe opérationnelle et développer notre application mobile.

Échecs.

Par rapport à 1Mile, l’échec se traduirait plutôt comme une mise en route plus longue que prévue. Nous avons lancé notre plateforme test le 1er février 2014. Une analyse stratégique à la fin de l’été, nous a permis de mieux comprendre nos forces et nos faiblesses. De nombreux membres sont très impliqués dans notre projet et même si tout n’est pas encore parfait et qu’il reste beaucoup de chemin, nous pensons que nous sommes sur la bonne route. De nouveaux développements sont prévus courant 2015 pour stimuler l’attractivité de notre plateforme et améliorer notre communication.

Demain.

En 2014 nous avons été sollicités par une ville Européenne importante qui souhaite absolument implanter notre système chez elle. Il est probable qu’en 2015 nous lancions un pilote pour répondre à cette demande.

What else ?

Life is a smile !

 

 

Votre startup sur There is no spoon, Le mag’ !

Pour faire partie des portraits Startup rien de plus simple, il suffit d’en faire la demande par email !

 

Pour notre newsletter, c'est dans Facebook Messenger que tout se passe !

Les sujets sont présentés sous forme de conversation par Lisa, notre assistante virtuelle.

👍🏽 J'y vais

⏳ Redirection dans 10 secondes ⏳