Destination entreprendre #5 : Julien Musso

#Articles

Le 30 septembre 2013

Présentation. Je suis Julien Musso, niçois exilé sur Paris depuis quelques années maintenant. Passé par la faculté de Sciences économiques de Nice j’ai poursuivi mes études à Skema sur Sophia Antipolis entre la plage et la montagne. Assez rapidement l’envie de lancer un projet dans le web m’a poussé à m’associer et à créer en […]
⏱Temps de lecture : 1 minute

Eric-laurent-intrapreneur

Résumé : Julien s’est aventuré sur les terres de l’entrepreneuriat lors des prémices du web en 1999. Il a su manoeuvrer habillement et prendre les bonnes décisions lors de l’explosion de la bulle internet des années 2000 et travaille toujours pour la société NSP qu’il a créé avec ses associés.

 

Présentation.

Je suis Julien Musso, niçois exilé sur Paris depuis quelques années maintenant. Passé par la faculté de Sciences économiques de Nice j’ai poursuivi mes études à Skema sur Sophia Antipolis entre la plage et la montagne. Assez rapidement l’envie de lancer un projet dans le web m’a poussé à m’associer et à créer en 1999 la société NSP dont je suis aujourd’hui le responsable marketing. Depuis une dizaine d’années j’ai aussi la chance de donner des cours de business model en Master 2 EMIC à l’université de Nice Sophia Antipolis.

Déclencheurs.

Le désir de créer, d’entreprendre était déjà très présent pendant mes années d’étudiant. Les différents stages et premières missions sont venus renforcer la conviction qu’il fallait se lancer, essayer. La fin des années 90 et la première vague d’Internet, le web 1.0, a été une vrai période d’émulation, émulation contagieuse où tout semblait possible et restait encore à faire. Il ne m’en a pas fallu tellement plus pour tenter l’aventure de l’entrepreunariat à 22 ans à l’époque. Peut être que le fait de ne pas avoir de supérieurs a été aussi un bon leitmotiv 😉

Premier fait d’armes.

En 2002 nous avons lancé le premier programme de cashback en ligne français: Kapoo.com. A l’épqoue il existait en France sur le net des programmes de fidélité classiques basés sur des points et des récompenses en cadeau mais nous voulions lancer quelque chose de différent, proposer du cash contre des achats. Nous avons essayé de lancer une communauté en France autour de ce concept qui fonctionnait très bien outre atlantique. A l’époque nous avions passé des partenariats avec les principaux sites de ecommerce de l’époque: BOL, Marcopoly, Alapage, MusicBox, Perenoel… En tapant ces noms de sites je me rends compte que ça fait un peu vieux combattant! Ce concept a été repris depuis par des grandes enseignes et cela nous a fait dire que nous n’étions pas totalement dans le faux à l’époque!

Rêves.

La question piège ou question Miss France… Réussir et devenir philanthrope avec les gains accumulés après une opération en O: IPO, LBO,.. est devenu une mode aux USA. Devenu trop banal, ce rêve a dont été rayé de la liste. Plus sérieusement, l’idée de créer et proposer un produit ou un service réellement innovant qui change les habitudes de consommation ou répond de manière différente à un besoin est je pense le rêve de tout entrepreneur.

Échecs.

Le premier échec correspond aussi bizarrement que cela puisse paraître à notre premier fait d’armes. Lancer une communauté autour du cash back en pleine euphorie Internet paraissait sur le papier une bonne idée. Nous n’avons pas su créer assez rapidement et à moindre frais une communauté de membres suffisante pour que ce modèle soit viable pour notre société. Après avoir échangé longuement avec les sites partenaires du programme il est apparu que notre vraie valeur ajoutée résidait sur les briques technologiques de « Real Time Marketing » que nous avions développées : Tracking, profiling, Emailing, … Il a fallu donc repenser en profondeur notre stratégie et changer totalement notre modèle économique. Au fond cet échec a été pour nous une réelle opportunité.

Conseil.

Savoir s’entourer tout au long de son projet. En amont du projet de création, ne pas hésiter à confronter ses idées à des personnes extérieures expérimentées et objectives. Les critiques sont toujours constructives. Pendant le lancement, réunir autour de soi une dream team qui saura avancer contre vents et marées. Savoir se remettre en question, sans pour autant trop douter, et foncer toujours !

Inspirations.

Pas de liste à la Prévert d’entrepreneurs successfull mais des rencontres avec des personnes du quotidien, des proches aussi, qui par leur histoire, leurs parcours, leurs réussites parfois forcent l’admiration. Finalement des monsieur et madame tout le monde à la Erin Brockovich qui a force de travail, d’intelligence, de volonté de ténacité atteignent leurs objectifs. Le genre de personnes qui donnent de l’énergie à leurs contacts.

Actualité.

Si je vous parle de la V4 de notre solution e-crm SmartProfile où des nouvelles features de notre plateforme d’emailing marketing Mailissimo ça vous fait rêver?

Demain.

Aider nos clients à répondre aux nouveaux enjeux liés notamment à la mobilité, aux réseaux sociaux et à la multiplication des points de contacts avec leurs consommateurs. Une nécessité pour mieux comprendre leurs clients et mieux communiquer avec eux. Cela passera notamment par la capacité à la fois de traiter en temps réel de fortes volumétries de données, le défi du big data, mais aussi d’adapter de manière intelligente les offres et messages d’une marque en fonction du timing, du support et du comportement du client.

What else ?

Quand on veut on peut…

 

 

Votre portrait sur Le mag’.fr !

Pour faire partie des portraits d’entrepreneur ou d’intrapreneur sur Le mag’, rien de plus simple, il suffit d’en faire la demande par email !

Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur Take the Red Pill, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché. There is no spoon est une agence écosystème fédérant des freelances partageant un même objectif : permettre d'accélérer les projets en exploitant les leviers du numérique (état d'esprit, méthodes, outils).