Destination entreprendre #7 : Yanis Kiansky

#Articles

Le 14 octobre 2013

PrĂ©sentation. Je m’appelle Yanis KIANSKY, j’ai 29 ans et suis originaire d’Annecy. A l’issue de mes Ă©tudes Ă  l’ESC Montpellier, j’ai dĂ©cidĂ© de me spĂ©cialiser dans le conseil en logiciel de Gestion (SAP). J’ai notamment eu l’occasion de participer Ă  plusieurs projets internationaux, notamment chez Vinci Energie, Bouygues Construction et Eurocopter. Très attirĂ© par l’entrepreneuriat, […]
⏱Temps de lecture : 1 minute
Yanis-Kiansky

RĂ©sumĂ© : AttirĂ© par l’entrepreneuriat depuis longtemps (il organisait des soirĂ©es et concerts lorsqu’il Ă©tait Ă©tudiant) Yanis a lancĂ© Allocab en 2010 en partant d’une frustration qu’il avait vĂ©cue lors d’un dĂ©placement professionnel, l’impossibilitĂ© de rĂ©server un moto-taxi en mobilitĂ©. Allocab a maintenant 3 ans, est prĂ©sent dans plus de 50 villes françaises et propose un service de rĂ©servation de vĂ©hicule avec chauffeur de grande qualitĂ© (moto-taxi, berlines, van).

Présentation.

Je m’appelle Yanis KIANSKY, j’ai 29 ans et suis originaire d’Annecy. A l’issue de mes études à l’ESC Montpellier, j’ai décidé de me spécialiser dans le conseil en logiciel de Gestion (SAP). J’ai notamment eu l’occasion de participer à plusieurs projets internationaux, notamment chez Vinci Energie, Bouygues Construction et Eurocopter. Très attiré par l’entrepreneuriat, je décide de m’associer avec Thomas Tiercelin pour créer Allocab, un service web & mobile  innovant et personnalisé de réservation de véhicule avec chauffeur.

DĂ©clencheurs.

J’ai eu cette appĂ©tence pour l’entrepreneuriat très rapidement pour crĂ©er, donner vie Ă  mes idĂ©es, mettre en mouvement ce dĂ©sir de libertĂ©. Le projet Allocab m’est venu lors d’un voyage Ă  l’étranger alors que j’Ă©tais encore consultant. Je ne parvenais pas Ă  rĂ©server un moto-taxi, moyen de transport simple et surtout rapide en situation de mobilitĂ©. Initialement plateforme de rĂ©servation de moto-taxi, nos premiers clients ont partagĂ© avec nous cette envie de pouvoir avoir le choix du type de vĂ©hicule. Ainsi est nĂ© Allocab, rĂ©seau français (pas uniquement parisien) de transport sur-mesure. 🙂

Premier fait d’armes.

J’ai mis un premier pied dans l’entreprenariat lorsque je suis devenu consultant indépendant chez Eurocopter. J’ai découvert les dessous de la gestion d’une petite entreprise, et surtout l’importance de la satisfaction client pour qu’un contrat soit reconduit l’année suivante. Nous sommes aujourd’hui très sensible à la satisfaction client, au centre de tous nos processus et de notre attention chez Allocab.

RĂŞves.

Travailler tout en faisant le tour du monde ! J’ai conscience de la chance que j’ai eu de pouvoir travailler Ă  l’étranger. Allocab, service dĂ©matĂ©rialisĂ© de mise en relation entre clients et chauffeurs, est par essence facilement transposable sur des marchĂ©s europĂ©ens, asiatiques… Les prochaines annĂ©es marqueront peut-ĂŞtre un tournant.

Échecs.

Lorsque j’étais étudiant, j’organisais des événements pour gagner un peu d’argent comme des soirées ou des concerts. Sur l’un des plus gros événements prévu en extérieur au mois d’août, je n’avais pas envisagé de plan de secours en cas de pluie… Le concert est tombé à l’eau et j’ai perdu un peu d’argent au passage. Tout est question d’anticipation, encore davantage dans le transport de personnes.

Conseil.

Parler de son idée et la confronter avec ses proches, ses amis ou des rencontres occasionnelles permet de mûrir son projet. Il ne faut surtout pas tenir secret ce qui a vocation à être connu par le plus grand nombre lorsqu’il faudra trouver des clients ! Ensuite, il faut prévoir un financement suffisant pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau alors que l’activité démarre tout juste.

Inspirations.

Il y a quelques annĂ©es j’ai lu Winning de Jack Welch, nominĂ© « manager du siècle » en 1999 par le magazine Fortune. Je potasse encore souvent ce livre qui est une mine d’or pour comprendre comment faire avancer une entreprise face Ă  un marchĂ© qui ne l’attend pas. La dernière partie est consacrĂ© au dĂ©veloppement personnel : comment choisir le bon job, comment trouver l’équilibre entre vie pro / vie perso…

Actualité.

Nous sommes les yeux rivĂ©s sur le dĂ©veloppement d’Allocab dans les principales grandes villes de France, et allons annoncer prochainement des nouvelles passionnantes Ă  destination des particuliers !

Demain.

2013 a offert un formidable coup de projecteur sur la profession, non seulement à Paris, mais partout en France. Nous avons connu une croissance exceptionnelle et souhaitons pour la fin de l’année et 2014 conforter notre présence en France (plus de 50 villes desservies aujourd’hui), et pourquoi pas envisager une expansion à l’étranger !

What else ?

Merci Fabien, je souhaite une longue vie Ă  Haikusages !

 

 

Votre portrait sur Le mag’.fr !

Pour faire partie des portraits d’entrepreneur ou d’intrapreneur sur Le mag’, rien de plus simple, il suffit d’en faire la demande par email !

Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur Take the Red Pill, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché. There is no spoon est une agence écosystème fédérant des freelances partageant un même objectif : permettre d'accélérer les projets en exploitant les leviers du numérique (état d'esprit, méthodes, outils).