Breaz – Recrutez rapidement des dĂ©veloppeurs talentueux.

#Portraits de Startups

Le 27 octobre 2014

Pitch. breaz.io est une plateforme qui permet aux plus belles entreprises tech de recruter les meilleurs dĂ©veloppeurs. Nous prĂ©sentons chaque semaine une nouvelle « shortlist » de dĂ©veloppeurs talentueux aux entreprises que nous avons acceptĂ©es sur la plateforme. Nous inversons la dynamique du marchĂ© du travail en permettant aux talents Ă  la recherche d’un nouveau […]
⏱Temps de lecture : 1 minute
screenshot 2014-10-26-21.35.17

RĂ©sumĂ© : Breaz est une plateforme de recrutement pour les startups et les entreprises tech dont la particularitĂ© est d’effectuer une sĂ©lection draconienne des profils qu’elle propose pour garantir le recrutement des meilleurs dĂ©veloppeurs du marchĂ©. Elle vous est prĂ©sentĂ©e par Corentin Guillemard, l’un de ses cofondateurs.

Pitch.

breaz.io est une plateforme qui permet aux plus belles entreprises tech de recruter les meilleurs développeurs. Nous présentons chaque semaine une nouvelle « shortlist » de développeurs talentueux aux entreprises que nous avons acceptées sur la plateforme. Nous inversons la dynamique du marché du travail en permettant aux talents à la recherche d’un nouveau challenge de mettre en compétition les entreprises pour les recruter. De leur côté, les entreprises utilisatrices du service découvrent et interagissent avec de nouveaux candidats qualifiés chaque semaine. C’est un gain de temps considérable et une opportunité pour elles de rencontrer des profils ultra qualifiés qui n’auraient probablement pas toqué à leur porte.

Génèse.

Lors de nos expériences précédentes (Rocket Internet, eFounders, etc.), nous avons tous les quatre été confrontés à des problématiques de recrutement et aucune solution existante ne nous avait réellement convaincus. Nous entendions en permanence autour de nous que tout le monde rencontrait ce même problème : comment trouver et recruter des talents rapidement. C’est en s’appuyant sur nos expériences respectives et en observant les modèles déjà existants que nous avons développé en France ce modèle innovant.

Ingrédient secret.

Chaque semaine, nous présentons les mêmes profils à toutes les entreprises. Notre commission est également la même pour tout le monde. Nous évitons ainsi tout conflit d’intérêts qui pourrait nous pousser à proposer certains profils à certaines entreprises plutôt qu’à d’autres pour des raisons financières. Concernant les talents, nous tenons notre promesse qui est de ne les rendre visible qu’une semaine et lorsqu’ils le souhaitent. Contrairement à d’autres acteurs nous n’exploitons pas une base de données de profils pour tenter de les « placer ». Ce sont eux qui décident. Au-delà de cette différence, nous travaillons constamment sur l’automatisation de la plateforme qui constitue une réelle barrière à l’entrée.

Traction.

La traction s’est ressentie très rapidement. Nous avons mis sur pieds la plateforme en un peu moins d’un mois en mai 2014. Une douzaine de développeurs talentueux nous ont alors fait confiance pour participer à la première session de recrutement tandis qu’une une vingtaine d’entreprises s’était inscrite à la plate-forme via nos réseaux. En une semaine, les offres de salaire cumulées ont dépassées 1,2 millions d’euros. Nous ne présentons en moyenne que 10% des profils inscrits sur la plateforme chaque semaine. C’est donc la récurrence et notre capacité à déceler les meilleurs profils qui comptent le plus pour nous.

Notre canal principal pour les talents est le bouche à oreille dans un écosystème ultra connecté et relativement fermé. La satisfaction de chaque talent participant à une session de recrutement est par conséquent absolument primordiale pour nous. Notre programme de parrainage représente également une part non négligeable de nos inscrits. Pour ce qui est des entreprises nous en avons accepté plus d’une centaine sur la plateforme dont Parrot, Blablacar, Prestashop, Dashlane, Chauffeur privé, Canal +, etc. Dans un souci de transparence, nous avons décidé de rendre publique les moyens que nous avons utilisé pour y parvenir.

Équipe.

Nous sommes quatre, tous issus du monde des startups. Trois d’entre nous ont travaillé pendant plus d’un an et demi dans les mêmes bureaux à Paris. Jean-Loup Karst et moi avons lancé et développé PAYMILL (Rocket Internet) en France et dans d’autres pays (Espagne, Portugal, Belgique, etc.). Edouard Rosenblum a dirigé le développement commercial de mention (eFounders). Antoine Garnier, notre CTO, a travaillé sur Joliebox (racheté par l’américain Birchbox) avant de terminer un diplôme à l’ESSEC et de se consacrer pleinement à breaz.io. Nous sommes à temps plein sur ce projet depuis mi-juillet.

Marché.

Selon la commission européenne, 900 000 postes dans l’IT seront non-pourvus d’ici la fin de l’année 2015. Nous nous focalisons pour le moment sur ce marché qui nous passionne et que nous connaissons bien. Nous allons d’ailleurs très prochainement ouvrir notre plateforme aux stagiaires pour renforcer notre positionnement auprès des jeunes diplômés. Ce service sera gratuit pour les entreprises.

Financement & modèle éco.

Nous avons été contacté par des VCs français et étrangers avec lesquels nous avons eu l’occasion d’échanger mais nous ne prévoyons pas de lever des fonds dans l’immédiat. Une aide de la BPI (Bourse French Tech) nous a récemment été accordée. Elle devrait nous permettre de nous faire gagner un temps précieux dans l’accélération du développement de notre activité.

Échecs.

Nous nous sommes laissés tenter par le développement d’un « side-project » qui n’était pas directement lié à notre activité mais qui était supposé pouvoir financer en partie le développement de breaz.io. Heureusement, nous avons très vite abandonné cette piste mais cet épisode nous a rappelé combien il est important de rester focalisé sur une seule chose à la fois lorsque l’on lance une startup.

Demain.

Je pense qu’il est important d’avancer « step-by-step » sans se laisser aller à des projections lointaines et souvent peu réalistes. Nous avons une « roadmap » très claire sur les prochains mois et c’est tout ce qui compte. L’ambition de breaz.io est éminemment européenne pour créer davantage de mobilité. Aujourd’hui déjà, un candidat peut choisir au moment de l’inscription les villes françaises dans lesquelles il souhaite s’installer.

What else ?

Lorsque nous préparions le lancement de la plateforme, nous avons été fortement encouragés à quitter la France pour se lancer à Londres. Il est évidemment encore trop tôt pour dire si nous avons fait le bon choix mais il ne fait pour nous aucun doute que l’écosystème français est excessivement dynamique et propice à la création d’entreprise.

 

Votre startup sur There is no spoon, Le mag’ !

Pour faire partie des portraits Startup rien de plus simple, il suffit d’en faire la demande par email !

 

LisaJe suis l'assistante virtuelle de There is no spoon. J'occupe également le poste de rédac' chef de There is no spoon, Le mag’