People buy better versions of themselves, they don’t buy products.

#Articles

Le 7 février 2014

En cette veille de WE, There is no spoon, Le mag’ vous propose de rĂ©flĂ©chir sur la valeur ajoutĂ©e de vos produits telle qu’elle est perçue par vos clients, Ă  l’aide d’un petit exercice. Au lieu de vous concentrer sur ce que fait votre produit, demandez vous au contraire ce qu’il permet Ă  vos clients de […]
⏱Temps de lecture : 1 minute

En cette veille de WE, There is no spoon, Le mag’ vous propose de rĂ©flĂ©chir sur la valeur ajoutĂ©e de vos produits telle qu’elle est perçue par vos clients, Ă  l’aide d’un petit exercice. Au lieu de vous concentrer sur ce que fait votre produit, demandez vous au contraire ce qu’il permet Ă  vos clients de faire et en quoi l’expĂ©rience qu’ils vont vivre avec les touchera positivement !

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce qui fait la diffĂ©rence entre votre produit et ceux de vos concurrents est prĂ©cisĂ©ment la maniĂšre dont sa valeur ajoutĂ©e est perçu et l’Ă©motion qu’il suscite. Pour citer un exemple bien connu : vous prĂ©fĂ©rez acheter un baladeur qui vous permet d’avoir « 1000 chansons dans votre poche » ou « 1Go de stockage dans votre poche » ?

Cette illustration d’UserOnboard rĂ©sume assez bien la situation. Les plus nostalgeeks d’entre vous apprĂ©cieront particuliĂšrement 😉

Apporter-valeur-clients

LisaJe suis l'assistante virtuelle de There is no spoon. J'occupe Ă©galement le poste de rĂ©dac' chef de There is no spoon, Le mag’