Prise de note numérique – du papier à l’iPad !

⏱Temps de lecture estimé : 6 minutes

Travailler en mode projet implique de participer à de nombreuses réunions dans lesquelles la prise de notes est un passage obligé. Que ce soit pour préparer la dite réunion ou pour en rédiger le compte rendu, pour restituer les idées émises ou lister celles à approfondir, pour construire sa liste de questions et y tracer les réponses, le degré d’utilisabilité des notes est un levier à ne pas négliger pour gagner en efficacité.

Note du 9 octobre 2016 : Cet article n’a pas été mis à jour depuis sa publication. Si la réflexion associée est toujours d’actualité, la liste des outils proposée peut être être obsolète ou dépassée. Nous vous invitons après sa lecture à visiter notre Creative Toolbox qui met à disposition de nombreuses ressources utiles et qui est mise à jour régulièrement.


Adepte des notes manuscrites, mais confronté à la perte de temps induite par la nécessaire étape de ressaisie avant exploitation numérique, j’ai tenté de trouver LA solution qui me convienne le mieux. Ce billet présente les différentes pistes que j’ai explorées.

L’ordinateur portable

La première option que j’ai testée est bien sur l’utilisation de mon ordinateur portable. D’un coût nul et sans contrainte de mise en oeuvre, cette option possède l’avantage de donner accès aux ressources partagées et aux mails pour peu qu’une prise réseau soit disponible à proximité.

Pourtant, j’en suis très vite revenu. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ressentais, caché derrière l’écran, une distance me coupant des autres participants. Et puis avouons le, le cliquetis incessant du clavier est désagréable au possible, encore plus lorsque l’on sait que beaucoup de personnes profitent de cette « position cachée » pour consulter et répondre à leurs mails alors que l’on parle (je l’ai fait aussi, je ne suis pas parfait).

Le papier numérique

Une piste que je n’ai pas explorée mais fortement envisagée est le papier numérique. Plusieurs technologies co-existent, basées sur des stylos intelligents accompagnés ou non de papiers à motif et / ou de blocs serre feuilles. Le principe commun étant l’enregistrement des mouvements du stylo afin de pouvoir restituer sous forme numérique le texte / dessin tracé sur le papier (ex : Zpen de Dane Elec, Digital pen de Staedler, IRIS Notessolution complète PaperShow de Oxford, …). D’ailleurs si vous avez des exemples d’entreprises qui utilisent ou ont utilisé ce type d’outil, n’hésitez pas à me les communiquer je serais heureux de les interviewer pour un autre billet.

Les tablettes (aka l’iPad)

Les tablettes tactiles existent depuis plusieurs années, par exemple les Tablet PC microsoft, sans avoir réellement percé en entreprise hormis dans des secteurs de niche. N’ayant pas  eu l’occasion de travailler quotidiennement avec  un Tablet PC, je serais heureux de vous interviewer si c’est votre cas pour enrichir ce blog. Lorsque l’iPad est arrivé, je me suis beaucoup interrogé quand à l’utilité que je pourrai lui trouver. Et puis, étant un poil geek sur les bords, j’ai craqué et je m’en suis offert un (16 Go wifi only). Un des arguments qui m’a fait me décider est le fait qu’il me donnerait la possibilité d’expérimenter de nouveaux usages dans un environnement professionnel 1.0, en particulier mon besoin le plus important et récurent : la prise de notes !

Premier avantage par rapport à l’ordinateur portable, l’inclinaison de l’écran lorsque l’iPad est posé sur la table me permet de voir mes interlocuteurs et leur permet d’apercevoir mon écran, créant un climat beaucoup plus agréable (notamment parce qu’il n’y a pas d’ambiguïté quant à mes actions sur l’iPad et leur rapport avec la réunion). A noter, le clavier tactile intégré est confortable et non bruyant.

Second avantage, bien qu’il n’ait pas été conçu pour cet usage, l’écran tactile est très agréable pour l’écriture manuscrite. N’étant pas très à l’aise avec les claviers quant il s’agit de prendre des notes, mon coté mono-tâche et non synthétique peut être, j’ai rapidement abandonné ce dernier et investi dans un stylet Pogo Sketch (écrire au doigt n’est vraiment pas confortable).

Après plusieurs essais plus ou moins positifs d’applications achetées sur l’app store, et concernant plus particulièrement la prise de notes, je me suis arrêté sur les 2 suivantes :Note Taker HD etWritePad (une revue complète de ces deux applications sera prochainement publiée afin de vous permettre de juger de leur intérêt).

La combinaison de ces deux applications me permet de prendre des notes numériques constituées de texte et de schémas, d’en disposer immédiatement sur mon poste de travail professionnel, et de les exploiter sans étape intermédiaire. Ainsi, mon iPad remplit quotidiennement parfaitement son rôle de bloc note numérique, me permettant de gagner en temps et en efficacité lors des réunions (à tel point que j’ai totalement abandonné mon bloc note papier !).

Fort heureusement son utilité ne s’arrête pas là. Pour bien d’autres usages que j’ai expérimenté l’iPad apporte une réelle valeur ajoutée. Je vous les présenterai dans mes prochains billets, en précisant bien sur les points perfectibles liés à la jeunesse relative de l’outil ou à la politique « protectionniste » d’Apple.

Fabien GrenetCofondateur de There is no spoon, Fabien est tout autant passionné par l'innovation et le numérique que par le jardinage. Il partage sa vision et son expérience sur Take the Red Pill, ainsi que ses expérimentations agricoles sur Le Potager Perché. There is no spoon est une agence écosystème fédérant des freelances partageant un même objectif : permettre d'accélérer les projets en exploitant les leviers du numérique (état d'esprit, méthodes, outils).

18 Commentaires

  1. Stéphane L

    Alors là, moi je dis super cool, si effectivement une appli + stylet permet de prendre des notes + faire des schéma (ils sont vectorisés ?), alors oui, là il y a un intérêt…Je croyais cependant que la reconnaissance de caractère n'était pas la tasse de thé de l'Ipad…

    Réponse
    • FaBywoo

      Hello,
      La reconnaissance de caractères marche vraiment bien, surtout depuis la dernière mise à jour de WritePad qui a ajouté une zone d’écriture en bas de l’écran, rendant le process plus fiable et précis. Je détaillerai tout ça dans le billet que je vais consacrer à ces deux apps 🙂

      Pour ce qui est des dessins/schémas, NoteTakerHD ne fait pas de vectoriel, mais d’autres app le font. Je vais regarder ça de plus près.

  2. FaBywoo

    J'ai creusé une peu pour apporter un début de réponse à ta question sur les schémas vectoriels.
    Une app que j'aimerai vraiment pouvoir tester est Omnigraffle (http://bit.ly/m7Enpc) mais son prix est un poil trop haut pour moi pour l'instant. Je pense en revanche qu'elle a vraiment beaucoup de potentiel..
    bref, à suivre 🙂

    Réponse
  3. Pierre

    Sous linux on trouve notamment Xournal (http://doc.ubuntu-fr.org/xournal) pour la prise de note sur tablet pc.
    Testé et approuvé sur eeepc T91.
    Il manque juste le “palm rejection” pour être vraiment confortable à utiliser.

    Réponse
  4. FaBywoo

    Merci pour l'info, je ne connaissais pas.

    Elle se rapproche de iannotate (http://bit.ly/k0pPbw) dans ses fonctionnalités non ? Dommage que ça ne sois que pour les PDF 🙁 La même appli mais permettant d'ajouter des annotations manuscrites à des documents word serait vraiment une killer app' !

    Tu utilise le T91 tous les jours en usage pro ?

    Réponse
  5. laurence

    bonjour,

    je cherche un moyen d’informatiser mes notes manuscrites (sans spécialement la reconnaissance de caractère) … c’est surtout que j’en ai marre de trimballer mon bloc notes dans mes réunions qui s’enchainent mais ne se ressemblent jamais … et puis après de devoir classer mes notes -avant de les perdre- 😉
    bref, vais-je acheter un iPad ou attendre le HP slate 500 : that is The question !
    ce qui me freine pour l’iPad, c’est le transfert des données … comment faites-vous ? sur le HP500 il y a un port USB, mais sur l’iPad comment se fait le transfert des pages et sous quel format ?
    J’avoue que je n’aime pas trop l’idée de devoir être dépendante d’un PC “mére” ou d’une connection internet pour récupérer/exploiter mes notes
    Et l’autonomie est-elle vraiment de 10h ?

    merci de me répondre car les deux vendeurs que j’ai consulté ne m’ont pas été d’une grande aide :-/

    merci si vous pouvez m’aider

    Laurence

    Réponse
  6. Fabien Grenet

    Bonjour Laurence,

    Concernant l’autonomie de l’iPad, j’ai constaté autour de 9h sur mon iPad (wifi only) en utilisation réelle et variée (du net, des mails, des app, de la vidéo, …). C’est un des points fort de cette tablette, qui fait que je n’ai jamais été pris au dépourvu en réunion. Attention, un iPad wifi+3G aura peut être une autonomie un peu inférieure si la 3G est beaucoup utilisée, je n’ai pas de données sur le sujet mais ça m’étonnerais que ça tombe en dessous de 8h en usage varié.

    Pour répondre à la question des notes, et parce que ce billet date déjà de plusieurs mois, je vais d’abord te faire un état des lieux de mon utilisation de l’iPad pour répondre à ce besoin.
    Lorsque j’ai écris cet article, j’utilisais essentiellement des applications de prise de note “manuscrites” en utilisant un stylet (première étape dans mon passage du bloc-note à la tablette). Depuis, j’ai eu le temps d’expérimenter d’autres outils (prise de note via le clavier virtuel dans des outils de bureautique, …), pour finalement terminer en prenant mes notes en mindmap avec l’application iThought http://bit.ly/kHFOQu (j’en parle rapidement dans ce billet : http://startupeers.co/petit-essai-sur-l-interet-des-reunions/ )

    Le mindmapping est la façon de prendre des notes la plus efficace pour moi (mais elle ne te conviendra peut être pas) car elle me permet de poser directement les informations sous une forme structurée, sans forcément définir cette structure à l’avance, bien que j’utilise quelques template pour gagner du temps. Contrairement à un bloc note ou une application bureautique, les notes ne sont pas restituées de manière linéaire, mais au contraire de manière organisée et immédiatement compréhensive par “mon” cerveau (et celui des autres normalement, c’est tout l’intérêt de l’exercice). De fait, je n’ai que rarement besoin de revenir dessus, sauf quand il s’agit d’alimenter les outils de suivi que nous utilisons dans mon service. Mais là aussi je gagne du temps car je n’ai pas besoin de parcourir l’ensemble de mes notes pour extraire les actions, les questions, …, je les visualise clairement sur la mindmap d’un seul regard.
    Prendre des notes via une application de bureautique est possible aussi, mais j’ai constaté à l’usage que la frappe sur un clavier virtuel était 10 à 20% plus lente que sur un clavier physique, ce qui diminue fortement l’intérêt de la chose en réunion, et surtout je me suis rendu compte que le format “feuille blanche” poussait moins à la synthétisation que le mindmapping. J’ai plus tendance à écrire de plus longues proses quand j’utilise une app bureautique pour prendre des notes qu’une mindmap dans laquelle je ne saisie que des bout de phrase d’une à deux lignes max. Je continue de les utiliser tout de même car l’édition et la modification de mes documents word / excel et powerpoint en réunion peut parfois être pratique.

    Pour la question des données, j’avoue que ta remarque sur le PC « mère » me laisse perplexe. Quelque soit la Tablet que tu achèteras, à partir du moment ou tu transfère des données, c’est qu’il y a un PC à l’autre bout.. J’imagine que ton interrogation est plus de l’ordre « comment transférer mes données sur n’importe quel ordinateur, sans avoir forcément à installer une application spécifique dessus. »
    Je ne sais pas comment se comportera le HP slate 500, mais au niveau de l’iPad il existe une multitude de façon de faire, puisqu’en standard hormis iTunes rien n’est prévu (et iTunes n’est pas le meilleur moyen que je connaisse pour gérer les fichiers).
    De mon coté je fonctionne avec des service cloud de type Dropbox http://db.tt/RRDXifu (génialissime et indispensable), et aussi en utilisant les fonctionnalités d’échange de fichier incluses dans la majorité des applications que j’ai installées (en gros via le navigateur de n’importe quel PC, connecté ou non à internet, j’accède grâce au wifi au contenu de l’app).

    Si je peux te donner un conseil, que je vais m’appliquer dès la sortie de l’iPad 2, c’est de prendre une version 3G avec un abonnement data. Contrairement à ce que je pensais au départ, je me suis rendu compte à l’usage que le potentiel des Tablet s’exprime encore plus lorsqu’elles sont connectées en permanence au net.

    Pour finir, j’ajouterai que l’important au delà de la marque de la Tablet, c’est que les applications qui y sont proposées (en natif ou à acheter) soit adaptées à un usage tactile, et te permettent de gagner du temps, si c’est juste avoir un portable sans clavier mais avec la même interface.. aucun intérêt ! Soit attentive aux performances en terme de temps de réponse, c’est là aussi très important que la Tablet réagisse sans « latence » à tes sollicitations.

    Fab

    Réponse
  7. laurence

    merci Fabian pour ta preste réponse qui éclaire ma lanterne …
    en effet, ma question était bien “comment transférer les document sur mon PC “professionnel” sur lequel mon employeur a bloqué toute installation “individuelle” (et pas moyen de déroger même pour la très bonne raison d’augmenter mon efficacité 😉
    mon soucis est qu’il faudra que j’attende d’être à la maison pour transférer sur mon PC at home et det envoi mail au boulot ou clé usb (charitablement fournie pour mon boulot) … ben oui, je ne souhaite pas investir en plus dans une carte sim (pour le 3G) dont je n’aurais aucun autre usage … bref, charger les documents édité sur l’iPad sur une clé usb serait de loin La solution la plus économique … à ton avis, est-ce possible si j’équipe mon iPad du connecteur carte SD et USB (accessoire que j’ai trouvé sur amazon) ? Oui, je sais, je suis têtue ;-D normal puisque je suis une bonne femme hihihi

    J’ai abandonné l’idée du HPslate 500 car son autonomie annoncée est de 5h (donc en réalité certainement moins :-/) même si il a le port USB qui me manque tant.

    Bon, je crois que je vais craquer pour l’iPad … et puis tant pis si je ne l’utilise pas au boulot … quoique ça m’arracherait quand même le coeur … c’est pas un employeur un peu “rigide” qui va m’empêcher de travailler dans le fun, hé … surtout quand “joindre l’utile à l’agréable” est à portée de main !!

    peux-tu me conseiller qqs app pour commencer ma prise de notes ? j’ai repéré penultimate, write pad et bien sûr IthoughtsHD (je suis aussi une grande adepte du mapping mais certaines réunions nécessitent de ne pas trop résumer ou réfléchir 😉 … et du coup le mapping devient un grand soleil qui perd de son intérêt!

    encore merci pour ta réponse et au plaisir de te lire via mon iPad ;o)
    Laurence

    Réponse
  8. Fabien Grenet

    Salut,

    Ce qui me fait peur sur la slate 500, c’est que dans la vidéo de démo qui est censée “vendre le produit”, on se rend très bien compte que l’interface n’est pas adaptée à une tablette car c’est du windows seven pur jus, et surtout qu’elle est très peu réactive (par exemple quand le médecin agrandie l’image de la radio de la main… le temps de réponse est simplement affreux).

    La clé USB via le connecteur photo, ça ne marche pas très très bien malheureusement.

    Mais a priori tu devrais pouvoir t’en sortir pour les échanges avec ton pc du boulot avec cette appli qui est censée être plutôt pas mal : http://www.macroplant.com/phonedisk/

    Je l’ai testé à l’instant avec mon iPad et il permet de récupérer les notes prises via WritePad et les map de iThought, mais pas les notes de penultimate ni NoteTaker.

    Pour mes notes, j’ai donc utilisé penultimate qui est pas mal, Note Taker HD qui est un poil mieux et enfin WritePad qui est top question reconnaissance d’écriture car les deux premiers ne sont que des paint améliorés.

    Mais au final j’ai lâché l’affaire avec le stylet, parce que je trouvais ces applications trop “linéaires” dans leur approche. Ce que j’adorerais aujourd’hui, c’est que iThought intègre la reconnaissance d’écriture de writepad…

    Réponse
  9. L'eRationaliste

    Bonjour,

    Ce que je remarque dans la Geekery World, c’est que l’on achète d’abord le matériel et ensuite on s’efforce d’en trouver le besoin.
    Je pensais qu’au contraire on achetais un matériel pour assouvir un besoin UTILE.
    A lire les commentaires, les gens achètent et ensuite demandent comment pouvoir utiliser ALORS qu’ils n’en ont fichtrement pas besoin.

    Demain, les entreprises vont sortir une tablette qui langera le bébé et fera des tartines au beurre. Je suis sûr qu’il y aura des gens qui achèteront l’ordi ALORS qu’ils n’en ont strictement pas besoin.
    les entreprises nous feront avaler n’importe quoi pour augmenter leur CA.

    La tablette est un gadget, et j’aime à penser que c’est pour le fun.
    La tablette est une mode et ca passera comme toutes les modes.

    Je connais des gens qui en ont acheté une et ensuite l’ont mise dans le placard car ils allaient bien plus vite avec leur stylo + la clé USB pour le transfert des données.

    La tablette est juste là pour de l’épate.
    Elle ne sert à rien.
    C’est comme le livre numérique, il a fait “plouf”.

    Un Rationaliste de l’informatique. :o)))

    Réponse
    • Fabien Grenet

      Merci pour votre commentaire.
      Votre avis, bien que différent de ceux exprimés jusqu’à présent n’en est pas moins intéressant !

      Je ne sais pas si les tablettes feront plouf comme le livre numérique (a-t-il vraiment fait plouf au regard du succès du kindlle d’amazon ?), seul l’avenir nous le dira. Je sais en revanche qu’il est important de conserver une posture d’étonnement et d’expérimenter hors des sentiers battus (et des barrières que l’on se met soit même, moi le premier). Bien sur, dans le cas présent c’est une entreprise capitalistique (Apple) qui cherche avant tout à vendre un produit, mais ça n’est pas à ça qu’il faut s’arrêter je pense pour juger de l’intérêt ou non du produit.

      J’ai entendu de jolis contes dans ma jeunesse sur une époque ou l’informatique grand public n’existait pas ni l’informatique d’entreprise (au sens PC). A cette époque quelques illuminés pensaient qu’un produit commercialisé par des société capitalistiques (IBM, Microsoft, Apple) avait un intérêt par rapport à la feuille de papier et le stylo, et ont poussé leur adoption en entreprise…. qui ne s’en est jamais séparé depuis !

      Les contes ne disent pas si ces même illuminés préfèrent aujourd’hui la clé usb et le stylo à l’iPad.. 😉

      Je pense que ça vaut le coup de se poser la question de l’intérêt d’usage d’un nouvel outil, de creuser le sujet, et de constater in vivo ce qu’il en est réellement, puis de faire un choix en connaissance de cause.

  10. Nicolas G.

    Salut Fabien,

    De mon côté j’utilise l’iPad depuis 2 ans. J’ai utilisé pendant un bon moment evernote pour sa capacité de synchro mais ça manque de fonctionnalités pour prendre en compte les tâches, les to-do et faire du suivi.
    Ca fait un moment que je cherche une solution de remplacement car ça me ferait gagner pas mal de temps tous les jours.

    J’ai à peu près testé toutes les apps de notes / todo sur l’AppStore et je dois avouer que je suis toujours surpris à quel point elles correspondent peu à un usage pro.

    Je viens de découvrir Beesy, une appli de prise de note et de gestion de To-Do, http://www.beesapps.com/beesy-ipad-to-do/ qui a apparemment compris la prise de note avec un angle business. Je l’essaie depuis quelques jours et pour le moment je suis positivement impressioné par l’appli. C’est puissant, voir un peu trop au début.
    J’aime beaucoup les icônes de raccourci pour ajouter facilement et rapidement des notes et la faculté d’envoyer très simplement le compte rendu de la réunion.
    Un autre truc très pratique: l’appli utilise mes notes pour créer automatiquement les tâches que je peux suivre dans le gestionnaire de To-Do. Gain de temps incroyable.
    Seul inconvénient pour l’instant: pas de synchro iphone dispo mais les devs de http://www.beesapps.com m’ont dit qu’ils étaient dessus.

    A bientôt,

    Réponse
    • Fabien Grenet

      Salut Nicolas,

      Merci pour cette info, je ne connaissais pas Beesy qui en plus de paraître bien pensée sur le papier est l’oeuvre d’une équipe française !

      C’est vrai qu’il n’est pas évident de trouver des Apps vraiment pensées pour un usage pro, après j’avoue que pour la prise de note je suis passé au mindmapping (iThoughts HD) et que pour les todo… pour l’instant je n’ai encore rien trouvé de satisfaisant.. peut être beesy, je vais y jeter un oeil.

  11. Chris

    Hello Fabien, je te rejoins sur le point qui est que peu d’applications de prises de note ressortent actuellement mais pour avoir fait pleins de blogs, forums etc.. J’avoue rejoindre Nicolas sur Beesy, perso je suis tombé dessus sur un article de TopAppli il y a deux semaine de cela et depuis j’y ai trouvé mon bonheur.
    Pourquoi ? Prise de notes intelligente, CR en 1 clic, suivi de mes TODO en dashboard, vue de mes priorités, celles de mes équipes bref c’est vraiment complet. Après la prise en main est longue car l’aide en ligne manque à date, mais tu découvres le potentiel au fur et à mesure de l’utilisation.
    En tout cas, j’ai laissé de côté Evernote pour l’instant, c’est un avis perso…

    @+
    Chris

    Réponse
  12. Fabien Grenet

    Bon, il faut donc vraiment que je me penche sur Beesy, et que je l’ajoute à ma liste travailler avec un iPad 😉

    Réponse
  13. samia

    bon article!!!!

    je rejoint Nicolas G, j’ai testé plusieurs appli de prise de notes et celle que j’utilisais depuis quelques mois était Evernote. Mais, il manquait le todo et suivi des tâches. Donc je me suis renseignée via les articles web et commentaires et c’est comme ça que j’ai découvert Beesy. Pour l’instant, rien à dire, l’appli me convient parfaitement malgré un petit inconvénient est la une prise en main qui nécessite qu’on s’attarde dessus!! Le top est le gain de temps considérable ! je vous tiens au jus..

    @+

    Réponse
    • Fabien Grenet

      Merci !
      Comme vous êtes nombreux à me parler de Beesy et que son créateur est français (en plus d’être un lecteur de ce blog), je vais lui consacrer un billet portant sur l’App + interview 🙂

  14. Cyril

    J’ai également testé Beesy qui est à mon goût la meilleurs application de gestion de projets. Le seul problème était la prise de note (je n’aime pas prendre des notes au clavier) mais, depuis peu beesy et Livescribe se sont associer pour sortir un stylo et des cahier qui transforme les notes manuscrite en texte dans beesy avec action, notes echéance etc. Le MUST pour moi http://youtu.be/l1w4LWFlLoY

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour notre newsletter, c'est dans Facebook Messenger que tout se passe !

Les sujets sont présentés sous forme de conversation par Lisa, notre assistante virtuelle.

👍🏽 J'y vais

⏳ Redirection dans 10 secondes ⏳