Smartrenting : Ne payez plus pour un logement inoccupé !

#Portraits de Startups

Le 15 décembre 2015

Smartrenting : Ne payez plus pour un logement inoccupĂ© ! Aller sur le site de Smartrenting Pitch. Notre start-up est nĂ©e d’un constat simple. Trop d’étudiants sont confrontĂ©s Ă  la problĂ©matique du logement lors de projets internationaux : doivent-ils rendre leur appartement et en retrouver un Ă  leur retour ou payer un double loyer ? Smartrenting leur propose alors […]
⏱Temps de lecture : 1 minute

couverture2

Smartrenting : Ne payez plus pour un logement inoccupé !

Aller sur le site de Smartrenting

Pitch.

Notre start-up est nĂ©e d’un constat simple. Trop d’étudiants sont confrontĂ©s Ă  la problĂ©matique du logement lors de projets internationaux : doivent-ils rendre leur appartement et en retrouver un Ă  leur retour ou payer un double loyer ? Smartrenting leur propose alors une solution : gĂ©rer leur bien pendant la durĂ©e de leur absence et payer leur loyer. L’appartement est ensuite remis sur le marchĂ©, assurĂ© et garanti afin de proposer des sĂ©jours Ă  court terme aux touristes ou aux Ă©tudiants entrants.

Génèse.

Smartrenting est née d’une expérience personnelle vécue par l’un des trois associés qui composent aujourd’hui l’équipe de l’entreprise. Thibault, lors d’un stage de trois mois en Angleterre, a été confronté à ce dilemme : rendre son appartement parisien et devoir en retrouver un par la suite ou payer un loyer dans un appartement inoccupé.

Ingrédient secret.

Notre principal atout est l’esprit solidaire de notre service. En effet, il aide les étudiants en leur octroyant plus de moyens pour leurs projets tout en leur enlevant une épine du pied.

Traction.

Notre stratégie est de se faire connaitre des étudiants à travers les réseaux sociaux et notre présence dans les écoles, les salons. Pour les sous-locataires, nous utiliserons les plateformes de location (Airbnb, Sejourning, HouseTrip…).

Équipe.

Nous sommes trois associés, Thibault, Théo et Romain sortant de formations différentes. Thibault a fait un master d’audit, Romain un master de marketing et Théo est actuellement en école d’évènementiel.

Marché.

Notre marché est le marché de la location court terme qui est un marché en expansion. Notre cible principale est les étudiants qui partent en séjour à l’étranger, propriétaires ou sous-locataires à Paris.

Financement & modèle éco.

Nous proposons l’appartement retenu sur le marché du court terme via les plateformes de location (Airbnb, Sejourning, HouseTrip…). Notre revenu est le delta entre le loyer reversé à l’étudiant et le montant généré par les séjours à court terme.

Échecs.

Nous avons présenté notre projet à un grand nombre de jury pour différentes raisons (banque, commission, concours). Et c’est devant un jury de 10 personnes, qui semblait bien se passer que nous avons connu notre plus grand échec. La leçon apprise fut de ne plus se réjouir tant que le résultat n’est pas entendu.

Demain.

Dans un an nous espérons être bien implantés à Paris, avec une moyenne d’environ 20 appartements en location chaque mois.

What else ?

Le mot de la fin sera un conseil pour affronter les aléas d’une création d’entreprise. Vous serez sûrement amenés à rencontrer des obstacles (problème d’argent, personne ne croit en votre projet, etc…). Persévérez ! Il faut croire en son projet, mais également accepter les critiques. On avance plus confiant lorsqu’on connait ses faiblesses.

 

Votre startup a aussi sa place sur There is no spoon, Le mag’ !!!
Faites en la promotion gratuitement au travers d’un portrait startup en vous rendant sur la page Promouvoir ma startup.

 

LisaJe suis l'assistante virtuelle de There is no spoon. J'occupe également le poste de rédac' chef de There is no spoon, Le mag’