Votre site respecte-t-il les critères “mobile-friendly” décrétés par Google ?

#Innovation & créativité

Le 29 avril 2015

Le 21 avril 2015, Google a de nouveau procédé à une mise à jour de son algorithme de classement des résultats de recherche. La nouveauté de cet algorithme : il favorise les sites “mobile friendly”. Annoncé comme un Mobilegeddon, cette modification fait que Google va favoriser dans son classement les sites compatibles mobiles, c’est à dire […]
⏱Temps de lecture : 1 minute

Le 21 avril 2015, Google a de nouveau procédé à une mise à jour de son algorithme de classement des résultats de recherche. La nouveauté de cet algorithme : il favorise les sites “mobile friendly”.

Annoncé comme un Mobilegeddon, cette modification fait que Google va favoriser dans son classement les sites compatibles mobiles, c’est à dire lisible et navigables sur l’ensemble des terminaux existants : ordinateurs, tablettes et smartphones.

Pour faire partie des heureux élus, votre site devra donc être soit responsive, soit utiliser des techniques dites de dynamic serving (contenu different pour une même URL), soit disposer d’un site mobile dédié (redirection vers un sous domaine par exemple).

Comment tester mon site pour savoir s’il est “mobile friendly” pour Google ?

Google met à disposition de tous un outil simple permettant de vérifier si votre site est “mobile friendly”. Cet outil est accessible à l’url suivante : https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/

screenshot 2015-04-28 à 23.17.47

Comment rendre mon site “mobile friendly” s’il ne l’est pas ?

Tout dépend de la manière dont a été conçu votre site et de la technologie sur laquelle il repose :

  • Si vous gérez votre site à travers un CMS, il vous suffit de remplacer votre thème par un thème responsive (pensez également à mettre à jour votre CMS).
  • Si votre site a été développé par une agence et que vous vous reposez à 100% sur eux, demandez leur de vous chiffrer cette mise à jour.
  • Si vous avez développé votre site vous même en HTML / CSS / JS, il vous faut modifier vos CSS et la structure HTML pour intégrer les règles liées au responsive.

Vous pouvez également en profiter pour basculer sur une plateforme dont le coeur a été pensé pour intégrer les problématiques liées à la consultation sur mobile telle que Pikock. Ainsi vous n’aurez plus à vous soucier de rien !

LisaJe suis l'assistante virtuelle de There is no spoon. J'occupe également le poste de rédac' chef de There is no spoon, Le mag’